Plusieurs fruits du même arbre

Tu en as déjà entendu parler : parfois, des frères ou sœurs ont la même voix. Mieux encore : les voix de certaines mères et de leurs filles, ou de certains pères et de leurs fils sont difficiles à différencier. Ce qui est logique. Nous héritons de certaines caractéristiques de nos parents à la naissance. Et cela concerne toutes les caractéristiques de l’être humain : la taille et la forme du corps, la couleur des yeux, de la peau et des cheveux, la santé, la capacité d’apprentissage, le goût du sport, les capacités cérébrales, les talents, la sensibilité des sens (vision, ouïe, toucher, odorat, goût), … Penses à une caractéristique que tu as hérité de tes parents. Mais les enfants ne sont pas pour autant des copies de leurs parents. Parce que l’intensité de cet héritage n’est pas constant et que chaque enfant, chaque frère ou sœur se voit léguer des caractéristiques de chacun des parents. De plus, certaines caractéristiques sont plus particulièrement masculines ou féminines. Toutes ces possibilités veillent à rendre chaque enfant différent, même s’ils peuvent se ressembler entre eux ou à leurs parents. Entre une mère sportive et un père musicien, les chances d’être soit sportif, soit musicien, soit les deux sont égales, mais cette chance diffère d’un enfant à l’autre. Et ce n’est pas tout : la possibilité à ta naissance d’être prédisposé à avoir une caractéristique ou d’être capable de quelque chose n’est pas unique. Car peut-être seras-tu doué pour le chant alors que tu préfèrerais bien mieux faire autre chose. Tu opteras dès lors plus souvent pour cette autre voie, t’y perfectionneras et épanouiras. A moins que tu n’aies tout à fait conscience de bien chanter, mais tu ne le fais pas faute d’amis dans le même cas ou de chorale dans le quartier. Il y a donc trois points importants : la chance de détenir une caractéristique, ce que tu en fais, et les possibilités et encouragements que tu reçois pour la concrétiser. Cette combinaison varie également d’un enfant à l’autre.

Ces informations te permettent également de mieux comprendre ta voix. Elle peut ressembler à celle d’autres membres de la famille tout comme être totalement différente. Quoi qu’il en soit, le message est d’apprendre à très bien connaître sa voix. Par exemple, ce n’est pas parce que ta voix a les mêmes sonorités (construction et fonctionnement de ta voix) que tu es en mesure de l’exploiter de la même manière (sollicitation de la voix). Ou peut-être chantes-tu beaucoup plus que les membres de ta famille, même si tu sens, tout comme eux, que tu es très sensible à l’humidité et la pollution de l’air. Une discussion à propos de ton arbre généalogique vocal peut donc s’avérer passionnante, tant à la maison qu’à la chorale. Cela permet d’apprendre comment d’autres ont réglé des problèmes, comment élargir les possibilités et tenir compte de ses limites. Ce qui permet de franchir une étape car ‘comprendre le monde, c’est se comprendre soi-même’.