En regardant les mouches voler

Être attentif dans la chorale n’est pas toujours possible. L’on peut se sentir fatigué, un peu énervé, avoir des soucis ou envie de faire autre chose. Parfois, la volonté y est vraiment mais c’est peine perdue. Comme si notre volonté nous échappait. On se laisse distraire par un vol de mouche, on entend des rires d’enfants venant de dehors, on s’amuse à compter les choristes portant des chaussettes rouges, on remarque qu’il manque un bouton à la chemise du chef de chœur, une peluche s’est invitée dans les cheveux du choriste voisin. Cela sent le vécu ? Pour décider soi-même de ses préoccupations ou de l’objet de ses pensées, il faut une grande maîtrise de soi. Et cela est utile pour l’apprentissage et un bon relationnel, mais aussi pour chanter ensemble en tant que groupe. Entendre, ressentir, sentir ou voir quelque chose peut te faire réagir ou non selon ton choix. Cela est particulièrement difficile jusque l’âge de douze ans et cette capacité n’est véritablement acquise qu’à l’âge adulte. C’est seulement alors que le fonctionnement du cerveau se modifie, nous permettant de décider quand nous réagissons à quelles choses. Et cette totale maîtrise permet de faire abstraction de bien des stimuli. Se concentrer sur la chorale peut donc s’avérer vraiment fastidieux. Mais les exercices sont vraiment utiles et l’union fait la force.


EYSI BLAUW94,7% des chefs de chœur indiquent que les choristes ne se concentrent parfois pas assez. Quant aux choristes, 68,3% indiquent que cela arrive parfois, mais que ce sont alors les autres qui en sont responsables.


Tip LAMP grootLes choristes n’arrivant pas à se concentrer représentent une frustration fréquente pour le chef de chœur. Les chanteurs indiquent eux-mêmes que cela arrive régulièrement, mais comme presque tous les choristes incriminent les autres, cela pourrait signifier qu’ils n’en ont souvent eux-mêmes pas conscience lorsque c’est leur cas. C’est pourquoi le chef de chœur doit essayer d’être réaliste dans ses attentes et ne pas espérer d’eux ce que l’on sait/suppose ne pas être à leur porté. Cela ne peut que rendre les répétitions bien plus agréables pour tout le monde !