Je suis raplapla !

Chanter donne de l’énergie mais en demande beaucoup aussi. Il est donc normal que nos jeunes chanteurs soient fatigués après une répétition de chorale. Mais chez l’adolescent, l’état de fatigue, le besoin de sommeil et son cycle n’obéissent pas aux mêmes modèles que ceux des adultes. D’une part, la croissance corporelle demande une énorme quantité d’énergie, et d’autre part, le corps sécrète l’hormone du sommeil (mélatonine) de plus en plus tard. Un jeune peut donc être extrêmement fatigué sans pour autant facilement trouver le sommeil le soir. A cause de cette modification du biorythme, l’on semble en superforme lors des activités du soir alors que le réveil du matin devient laborieux. Combinez cela au manque de sommeil en raison de nuits trop courtes et toutes les conditions sont réunies pour vous faire croire que le jeune rechigne à se lever tôt et à se coucher à des heures raisonnables, optant volontairement pour un manque de sommeil. Même si la prise d’habitudes a son rôle à jouer, il est donc bien souvent question d’un modèle biologique déterminé. En instaurant le dialogue et en tenant compte dans une certaine mesure de ces faits, le jeune se sent soutenu dans son développement.